top of page
Pensez à réserver avant le 22 mars 2024 :
first-rescue-reunion@outlook.fr
sms au 06 92 55 92 53 
06 92 28 80 31
Paramedic Filling a Questionnaire

Exploiter au maximum ce que vous avez appris

Être formé en secourisme, que ce soit en obtenant le PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) ou le SST (Sauveteur secouriste du travail), présente de nombreux avantages. Tout d'abord, cela permet de savoir comment réagir en cas d'urgence médicale, que ce soit pour des membres de la famille, des collègues de travail ou même des inconnus.

Ensuite, être formé en secourisme permet de prévenir les accidents en adoptant des comportements préventifs au quotidien. Par exemple, en étant vigilant sur les risques d'accidents domestiques, en portant une attention particulière à l'ergonomie des postes de travail ou encore en vérifiant les équipements de sécurité avant une activité sportive.

Enfin, cette formation peut également être un atout pour le CV et la carrière professionnelle, notamment pour les métiers liés à la santé, la sécurité ou encore le secteur associatif.

En somme, être formé en secourisme est un investissement personnel utile qui permet de se prémunir contre les risques et de faire face aux situations d'urgence, tout en contribuant à la sécurité de son entourage.

Paramedics

Prévention

Le ministère du Travail lance la campagne : "Sécurité au travail : responsabilité de l’entreprise, vigilance de tous"

Le 26/09/2023

par Cécile Vicini

En 2021, 640.000 accidents du travail, dont 39.000 dits "graves" et 696 mortels (données CNAM et MSA 2021), ont été comptabilisés par les pouvoirs publics. Des chiffes qui sont, certes, en baisse mais que le gouvernement souhaite encore améliorer. Le ministère du Travail vient ainsi de lancer un plan de prévention dont l’action va se déployer jusqu’en 2025…

Des nouveaux ateliers pour les participants au niveau avancé.

En construction ...


 

Paramedic

Formation aux premiers secours avant le départ à la retraite

Depuis le 21 avril 2021, l’employeur doit proposer aux salariés, avant leur départ à la retraite, des actions de sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent. Ces actions se déroulent pendant le temps de travail.

Les pouvoirs publics ont décidé de s’attaquer aux arrêts cardiaques inopinés. Selon le rapport du 3 octobre 2018 de l’Académie nationale de médecine, ce fléau provoque, chaque année, plus de 40 000 décès en France.

Alors qu’à peine un tiers de la population française est formée aujourd’hui aux premiers secours, le gouvernement souhaite presque tripler ce pourcentage, afin d’augmenter le taux de survie qui se situe aujourd’hui à moins de 10%.

C’est dans ce sens qu’a été adoptée la loi n° 2020-840 du 3 juillet 2020 « visant à créer le statut de citoyen sauveteur, lutter contre l’arrêt cardiaque et sensibiliser aux gestes qui sauvent ». L’article 3 de la loi prévoit que les salariés bénéficient d’une formation aux premiers secours avant leur départ à la retraite. Une action visant à apporter plus de sérénité aux futurs retraités.

Les modalités de mise en œuvre ont été précisées dans le décret n° 2021-469 du 19 avril 2021 paru au Journal Officiel du 20 avril 2021.

bottom of page